Ambassade du Burkina Faso auprès du Royaume de Belgique

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Important
Attention à l'occasion des fêtes de fin d'année : fermeture des bureaux de l'Ambassade  du mercredi 24  au vendredi 26 inclus et du mercredi 31 décembre au vendredi 02 janvier 2015 inclus. Réouverture des Bureaux le 05 janvier 2015

Population et groupes ethniques

Envoyer Imprimer
POPULATION

Avec une population 13,6 millions d'habitants sur un territoire de 274 000 km², le Burkina Faso  ne compte pas plus de 44,85 habitants au km². La population burkinabè est très inégalement repartie sur tout le territoire national. Ainsi, la Province du Kadiogo, avec Ouagadougou comme capitale connaît la plus forte densité de population avec environ 330 habitants au km² ; viennent respectivement la Province du Kouritenga (chef lieu Koupéla) et celle du Houet (Chef Lieu Bobo-Dioulasso). Les principales villes sont Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Ouahigouya, Koudougou, Banfora etc...

La population du Burkina Faso n'est pas homogène ; elle est composée d'une soixantaine d'ethnies différentes les unes des autres, même si certains traits (langue, coutumes, habitat, organisation sociale.) permettent de les regrouper en quatre grands groupes qui sont :

  • les communautés les plus anciennement installées composées des Bobo, des Bwa, des Kurumba, des Gourounsi, des Pougouli, des Sénoufo, des Turka, des Gouin, des Lobi, des Gan, des Doroye et des Vigué ;
  • les populations néo soudaniennes composées des Mossi, des Gourmantché, des Sonraï et des Yadsé ;
  • les populations Mandé regroupant les Marka, les Samo, les Bissa ;
  • les populations du Sahel qui comptent les Peulh, les Touareg.

Le mouvement des populations a modifié la localisation des différentes ethnies. Néanmoins, la répartition géographique donne la configuration suivante :

  • les Mossi, près de la moitié de la population occupent toute la plaine centrale, autour de Ouagadougou et Ouahigouya ;
  • les Peulh, les Touareg et les Bella se trouvent dans le Nord
  • les Gourmantché sont répartis sur le vaste territoire de l'Est
  • les Bissa, les Gourounsi et les Kasséna habitent le Sud et le Sud Ouest limitrophe du Ghana ;
  • les Samo, les Pana et les Dogons partagent un territoire limitrophe du Mali avec une mosaïque d'ethnies ;
  • les Bwaba, les Ko, les Bobo occupent l'Ouest du pays autour de Bobo-Dioulasso, Dédougou et Houndé ;
  • les Sénoufo, les Gouin et les Karaboro vivent aux frontières du Mali et de la Côte d'Ivoire ;
  • les Lobi, les Dagari et les Gans habitent tout au Sud, dans la poche formée par la Côte d'Ivoire et le Ghana.

Chacune de ces ethnies s'exprime dans une langue spécifique. Quelques langues sont couramment parlées, il s'agit du français (langue officielle) du moré (langue des mossi, ethnie majoritaire), du dioula (langue apparentée au bambara, et très utilisée dans la zone de l'Ouest et tout le long de la frontière Burkina Faso-Mali-Nord de la Côte d'Ivoire), du foulfouldé (langue des Peulhs au nord du pays), du gourantchéma (dans la région de Fada N'Gourma Diapaga-pama à l'est du Burkina Faso). Les autres groupes ethniques ont chacun leur propre langue : dagara, Lobi, gouroussi, bissa, senoufo, Dafing etc
 source : www.ontb.bf



Vous êtes ici : Présentation Population